Signez les pétitions...
  • Module de Recherche

Panneau

Mobilisons-nous !

L’UL CGT de Pessac est menacée d’expulsion à partir du 30 juin 2016. Les locaux qu’elle occupe à titre gratuit comme la dizaine d’UL en Gironde, doivent être démolis et le maire refuse tout relogement : M. Raynal, ex DRH du CHU, veut s’en pr endre à la CGT au mépris de l’activité des militants de cette UL depuis 1978 !
L’UL est un bien commun des salariés, des précaires, des retraités, des chômeurs sur un territoire. Des militants y organisent des formations syndicales, animent une permanence juridique gratuite, interviennent en  tant que Conseiller  du  salarié  dans les  très  petites  entreprises souvent  sans  syndicats,  etc. Une  UL, c’est  un  lieu  de convergence des luttes des salariés, pour nous organiser et nous défendre.
L’UL assure une mission d’intérêt général sur la zone et la CGT défend la création d’u ne « maison des syndicats », comme cela existe aujourd’hui à Bassens ou à Libourne.

« En  signant  la  pétition,  je  soutiens  l’UL CGT  de Pessac face  à la  menace d’expulsion et réclame son relogement sur la commune ».

Signez et faites signer cette pétition, rejoignez‐nous pour déposer les première s signatures à la mairie de Pessac le samedi 25 juin. Rendez‐vous à 10h30 à la gare SNCF de Pessac Centre (Hall aux oiseaux).

Je signe la pétition en ligne

Je télécharge la pétition papier

 

réparez le préjudice commis par le Ministère

Madame la Ministre de l'Education Nationale, réparez le préjudice commis par le Ministère. Un enseignant de CFA, Jean-Christophe, employé par les Compagnons du Devoir (AOCDTF) , a entendu, de la part d'apprentis maçons, sur le CFA de Lamothe-Landerron, et à plusieurs reprises, des propos racistes, sexistes, homophobes. Dans un premier temps, il a signalé ces propos à la direction des Compagnons, en espérant qu'une réponse pédagogique collective, serait mise en place. Mais rien ne s'est passé. Quand ces propos ont été répétés et aggravés, à l'occasion de la rentrée 2014/2015, il a écrit à la Ministre de l'Education Nationale. Vous lui avez répondu, en lui faisant part de votre soutien, en le remerciant de son travail face à ce «fléau», et en requérant du Rectorat de Bordeaux une intervention. Mais rien ne s'est passé. Il a transmis une copie de votre lettre au cabinet du Recteur, pour que la réponse et l'action annoncée viennent. Mais rien ne s'est passé. (lire la suite)

Nos camarades de Goodyear viennent d’être condamnés à la prison pour avoir défendu l’emploi et l’industrie.

En se mobilisant pour leur emploi, ils défendaient aussi l’emploi induit.

Ce jugement est honteux et scandaleux. Alors que les salariés sont condamnés, le gouvernement déroule le tapis rouge sous les pieds des patrons voyous.

La CGT appelle à se mobiliser partout pour soutenir nos camarades et exiger leur relaxe.

Mais aussi faire la démonstration que nous ne nous laisserons pas intimider.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration commune Confédération, FNIC, UL d’Amiens ZI, UD 80, Syndicat CGT Goodyear et une pétition de l’UD que nous vous demandons de faire signer massivement.

Vidéo du camarade de Goodyear au grand journal de Canal Plus

Télécharger le communiqué commun

Télécharger la pétition

Signez la pétition en ligne

Dossiers

Nous avons 391 invités et aucun membre en ligne

FacebookGoogle BookmarksRSS Feed