Signez les pétitions...
  • Module de Recherche

Panneau

Les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens : CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, annoncent en Gironde 15 000 manifestants, la jeunesse comme les salariés se sont mobilisés fortement contre ce projet de loi du travail.

Le courant de sympathie que recueillent les nombreux arrêts de travail dans les entreprises et établissements, avec des taux de grévistes importants à la SNCF, marquent la volonté et l’espoir d’inverser la logique d’une soumission programmée à la loi du marché, à la libéralisation du travail et de la société sous toutes ses formes.

Pour la CGT, cette journée n’est qu’une première mobilisation. D’ores et déjà, elle prépare une journée de grèves et de manifestations massives pour le 31 mars.

Toutefois l’Union Départementale CGT de la Gironde appelle ses syndicats girondins à organiser des assemblées générales de salariés afin d’emblée de débattre et de proposer toutes les initiatives de mobilisations qui s’intercaleraient avant le 31 mars.

La CGT travaille à l’unité syndicale la plus large possible, nécessaire pour l’unité des salariés et des étudiants.

La CGT revendique le retrait du projet de loi et l’ouverture de véritables négociations sur la réduction du temps de travail, la sécurité sociale professionnelle, l’augmentation des salaires, des emplois qualifiés et de qualités !

Cette journée de mobilisation a été révélatrice du ras le bol du monde du travail et de la jeunesse face à l’arrogance du patronat et du gouvernement !

Les conquis sociaux sont l’œuvre des salariés, aussi la CGT les appellent à prendre leurs affaires en main et de ne pas les laisser aux mains des financiers, seule la mobilisation des salariés et de la jeunesse permettra de gagner une société du progrès social !

Télécharger ce communiqué

Dossiers

Nous avons 399 invités et aucun membre en ligne

FacebookGoogle BookmarksRSS Feed